EMDR

Découverte en 1987 par une psychologue américaine, Francine Shapiro, membre du Mental Research Institute de Palo Alto, l’EMDR (Eye movement desentization and reprocessing) consiste à faire effectuer une série de mouvements oculaires à un patient souffrant d’un traumatisme afin de le « déconnecter » de souvenirs envahissants et des émotions négatives qui en résultent. « L’EMDR ne peut ni effacer, ni changer le passé, mais permet qu’il ne fasse plus mal »,

Retour à l’accueil