PNL

La programmation neuro-linguistique (acronyme français : « PNL », « NLP » en anglais ; parfois avec des majuscules) est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques dans le domaine de la psychologie fondées sur une démarche pragmatique de modélisation, en ce qui concerne la communication et le changement. Elle a été élaborée par Richard Bandler et John Grinder dans les années 1970, aux États-Unis.

la Programmation Neuro-Linguistique peut se résumer comme une approche se fondant sur trois aspects majeurs : la démarche de modélisation, les modèles ainsi construits mais aussi une certaine « façon de regarder le monde »

Robert Dilts et le modèle des champs unifiés

En 1980, Robert Dilts formalise son modèle dit des « champs unifiés » modèle qui s’appuie principalement sur le concept de niveaux logiques formalisé par Gregory Bateson. Ce modèle, utilisé par les PNListes sous la dénomination, plus courante, de « niveaux logiques », va donner une organisation globale à tous les acquis de la PNL selon Monique Esser. Il procure un cadre non seulement à l’analyse d’un problème (comprendre comment différents aspects s’articulent), mais aussi des règles et donc des protocoles pour organiser les différentes actions à mener pour résoudre le problème en profondeur. Ce modèle a permis de classer tous les outils PNL en fonction du niveaux où ils interviennent.

Techniques

Un exemple de stratégie mentale étudiée par la Programmation Neuro-Linguistique : la stratégie de mémorisation d’une leçon.

Les PNListes ont modélisé de nombreuses techniques de changement. Leurs usages coordonnés donnent à l’intervenant à la fois de la précision et de l’efficacité mais offre également une grande créativité dans la recherche de solutions. Ces techniques peuvent être regroupées suivant leurs utilisations historiques. Il existe en effet et d’abord des modèles linguistiques suivis de ceux servant à l’explicitation et au changement du vécu subjectif Par la suite, les protocoles observés chez d’autres thérapeutes ont permis d’ajouter à la PNL des techniques nouvelles auxquelles se sont greffés le modèle des niveaux logiques et des techniques annexes. Enfin, des modèles empruntés à la psychologie cognitive  aboutissent à achever l’édifice pratique de la Programmation Neuro-Ling

Quatre étapes constitue une psychothérapie PNL La première étape sert à créer une certaine qualité de relation. Pour les intervenants en PNL, le mimétisme verbal et non-verbal (synchronisation) va favoriser la confiance que le client accepte de témoigner vis-à-vis du professionnel. Dans la seconde étape, le thérapeute PNL cherche à cerner le problème et la demande. C’est l’analyse de l’« état présent » et de l’« état désiré ». Le thérapeute PNL va chercher à comprendre la problématique du client en mettant en corrélation symptômes, causes, objectifs. Le modèle des niveaux logiques lui permet de trier les informations relevées. Le fait de rechercher, pour le thérapeute, les informations pour comprendre son client, a déjà une action thérapeutique puisque cela nécessite pour ce dernier de questionner ses liens mentaux, ses associations, généralisations, omissions, objectifs. Le thérapeute doit aussi cerner l’étendue du problème sans se limiter à ce que le client décrivait au début de la thérapie. Dans une troisième étape, l’intervenant en PNL cherche à mobiliser les ressources du client pour l’aider à changer dans le cadre de ses objectifs. Deux approches sont possibles : changer directement le vécu subjectif (par la stratégie mentale, sous-modalités, etc.) ou utiliser des protocoles issus de l’observation de grands thérapeutes (comme la négociation entre parties, le recadrage en six points, le changement d’histoire de vie entre autres) ou encore une combinaison créative des techniques existantes. La quatrième étape est à mettre en relation avec l’évaluation. Celle-ci est continue. Le thérapeute recherche des informations sur l’amélioration ou non du problème soit par observation, soit par l’étude du discours du client, soit aussi en testant le changement dans la réalité. Une attention particulière est donnée tout au long des entretiens à l’écologie du client, c’est-à-dire à s’assurer qu’il n’y ait pas d’effet négatif aux interventions

La PNL s’inscrit dans une logique propre à la thérapie brève.

Communication, management et marketing

Dans le domaine des organisations, plusieurs modèles PNL sont couramment employés : soit par des managers, suite à des séminaires spécifiques, soit par des coachs ayant une formation plus complète, soit encore par des Maître-Praticiens confirmés de la Programmation Neuro-Linguistique, pour ce qui est de la modélisation de personnes de talent au sein même de l’entreprise.

La PNL est utilisée dans le cadre des stratégies d’apprentissage en milieu scolaire.

La PNL permet d’améliorer les performances sportives en travaillant sur les croyances.

Retour à l’accueil